Le diagnostic de performance énergétique (DPE), qu’est-ce que c’est ?

Vous avez sans doute déjà croisé ce terme lors d’une recherche de bien immobilier. Reconnu comme un dispositif de première importance par le Grenelle Environnement, le DPE renseigne sur la performance énergétique d’un logement ou d’un bâtiment, et permet d’identifier les moins énergivores d’entre eux ! Alors, comment comprendre le DPE pour apprendre à économiser l’énergie ?

 

DPE : Quel contenu ?

Un diagnostic de performance énergétique comprend une présentation détaillée du logement et de ses équipements (état général, descriptif des parois et de leurs performances thermiques, ventilation, sanitaire…), une étiquette énergétique, une étiquette climatique ainsi que des recommandations. Ce dernier volet du DPE donne des indications sur le comportement à adopter en fonction du diagnostic, et sur les travaux éventuels à envisager pour économiser de l’énergie. À la clé : des économies certes, mais également une amélioration considérable de la qualité de vie.

 

Lire une étiquette environnementale

La lecture du DPE est facilitée par deux étiquettes à 7 classes de A à G (A correspondant à la meilleure performance, et G à la plus mauvaise). L’étiquette énergie classe le logement en fonction de sa performance énergétique, et l’étiquette climat le classe en fonction de ses émissions de gaz à effet de serre. Ce dispositif très simple permet ainsi aux particuliers de visualiser rapidement si le logement est économe.
 Attention : Le DPE a une valeur informative et ne constitue pas une garantie du niveau de consommation énergétique du logement. Le locataire ou l’acquéreur ne peut donc pas se retourner contre le propriétaire ou le vendeur, à propos des informations contenues dans le DPE.

 

Se lancer

Depuis le 1er janvier 2011, toute annonce immobilière (vente ou location d’un logement) doit mentionner la classe énergétique du DPE. Si vous êtes vendeur ou propriétaire, vous ne pourrez donc pas y échapper… Le DPE sera établi aux frais du vendeur pour la vente d’un logement existant. Pour une construction neuve, le maître d’ouvrage fait établir un DPE et le remet au propriétaire du bâtiment au plus tard à l’achèvement des travaux. Enfin, si vous achetez sur plan, c’est le promoteur qui doit vous fournir le DPE, au plus tard à la livraison du logement.
Si vous faites réaliser un diagnostic de performance énergétique dans votre logement, prenez garde à bien choisir votre diagnostiqueur : ses compétences doivent être certifiées par un organisme accrédité par le Cofrac (Comité français d’accréditation), il doit être indépendant et avoir souscrit une assurance professionnelle en rapport avec la pratique du DPE. Enfin, le coût de ce diagnostic n’étant pas réglementé, demandez un devis à plusieurs professionnels avant de vous lancer !

Les commentaires sont fermés.