Le chèque énergie

 

Chaque année, les aides et incitations financières visant à améliorer la qualité thermique des logements et lutter contre la précarité énergétique évoluent. En 2018, suite à une expérimentation sur quatre départements français, le chèque énergie se généralise sur l’ensemble du territoire national.

Le chèque énergie est destiné à aider les ménages les plus précaires à payer leurs factures d’énergie, ou bien à réaliser des travaux dans leur logement (travaux réalisés par des professionnels RGE).

Le chèque énergie remplace les tarifs sociaux de l’énergie (qui ne concernaient que le gaz et l’électricité). Il permet aux ménages bénéficiaires de régler leurs dépenses en énergie quel que soit le type d’énergie (électricité, gaz naturel, bois, fioul, …).

Pour bénéficier de ce chèque énergie il faut respecter des conditions de ressources. Afin de vérifier votre éligibilité, vous pouvez utiliser ce simulateur.

Le montant du chèque énergie s’échelonne de 48 € à 227 € avec une valeur moyenne de 150 € pour 2018. Le montant moyen passera à 200 € pour 2019.

Pour recevoir le chèque énergie, il n’y a aucune démarche à réaliser. Aucun démarchage à domicile ne sera entrepris pour bénéficier du chèque énergie.

Le chèque sera versé automatiquement et directement aux ménages bénéficiaires par les impôts.

 Pour aller plus loin

SimulAidesLes travaux permettant de réaliser des économies d’énergie dans les logements peuvent ouvrir droit à une multitude d’aides financières (crédit d’impôt, Anah, certificats d’économies d’énergie, collectivités territoriales, Eco PTZ, …). Si vous avez un projet de travaux, afin de connaître les aides financières que vous pouvez mobiliser rendez-vous sur Simul’Aid€s, le simulateur des aides financières sur la région Grand Est.
Renseignez-vous toujours avant de signer les devis et de commencer les travaux.

Les commentaires sont fermés.